tutoriel

Comment dois-je jointoyer des carreaux ?

Votre carrelage est prêt et la colle pour carrelage a suffisamment durci ? Vous pouvez alors commencer à jointoyer vos carreaux. Vous ne le faites pas seulement pour l’aspect esthétique des joints, mais aussi du point de vue fonctionnel. En effet, le joint parfait contribue à la résistance au glissement et prévient la formation de fissures et d’endommagements. Voulez-vous être sûr d’avoir des joints résistants ? Alors prenez un moment pour lire ces trucs et astuces.

étape 1

Étape 1 - La préparation

Pour le carrelage tout comme pour tout travail, une bonne préparation vous met déjà sur la bonne voie. Veillez en première instance à avoir le bon matériel à portée de main. Achetez suffisamment d’enduit de jointoiement, mais songez aussi à une taloche, une cuve et un mélangeur, une éponge, un chiffon sec et un seau d’eau propre.

Ne savez-vous pas au juste quel enduit de jointoiement est le plus approprié pour votre projet de carrelage ? C’est compréhensible, car ce choix dépend de différents facteurs : l’endroit où vous avez carrelé, l’épaisseur du joint et l’aspect souhaité des joints. Optez par exemple pour un produit de jointoiement étanche à l’eau dans un espace humide, et pour un carrelage extérieur ou un carrelage sur un chauffage au sol, utilisez un enduit de jointoiement flexible qui puisse compenser des tensions produites par des changements de température.

étape 2

Étape 2 - Jointoyer des carreaux

Vous êtes prêt à commencer ? Alors contrôlez d’abord si les joints et la surface des carreaux sont libres de restes de colle et enlevez, s’il le faut, les excès de colle à l’aide d’un gratte-joint. Ainsi, vous garantissez une bonne union, un séchage uniforme et une couleur homogène. Ensuite, vous préparez l’enduit de jointoiement selon les instructions sur l’emballage. Laissez-le agir pendant quelques minutes avant de l’utiliser, pourque l’enduit puisse bien se lier.

Appliquez maintenant un peu d’enduit de jointoiement sur la taloche et étalez-le diagonalement sur les carreaux. Remplissez soigneusement les joints jusqu’à la hauteur du carreau. Enlevez les excès d’enduit de jointoiement à l’aide de votre taloche. Il ne faut pas jointoyer les angles. Plus tard, vous utiliserez un kit d'étanchéité pour le faire.

étape 3

Étape 3 - Laver le carrelage

Attendez un instant jusqu’à ce que le joint ait suffisamment durci et lavez alors vos carreaux à l’aide d’une éponge à peine humide. Nettoyez régulièrement l’éponge et changez aussi régulièrement l’eau dans le seau pour ne pas salir à chaque fois vos carreaux et pour réduire le risque de différences de couleur dans les joints. Maintenant, laissez sécher complètement les joints et essuyez encore une dernière fois bien avec un chiffon sec. Y a-t-il encore des restes visibles après cela ? Une semaine plus tard, utilisez alors un éliminateur de voile de ciment. Attention toutefois, ce produit contient un acide léger et vous ne pouvez donc l’utiliser que sur des carreaux céramiques et des carreaux naturels sans calcaire.