Conseils pour traiter les maladies et parasites des rosiers

Pas de roses sans épines, mais aussi pas de roses sans parasites. Pour avoir un beau jardin en pleine santé, il faut savoir identifier les maladies et parasites qui peuvent survenir. Les parasites apparaissent le plus souvent lorsque les plantes sont à leur apogée. Montrez-vous malin et sachez distinguer les premiers signes de maladie. Avec ce truc&astuce, vous êtes… sur un lit de roses.

Mildiou ou Blanc du rosier

Diagnostic : Une fine couche blanche poudreuse recouvre les feuilles et l’arrière des feuilles. Les feuilles attaquées par ce type de champignon se déforment légèrement et tombent ensuite. La maladie, qui apparaît surtout sur les plants de rosier en milieu humide ou par les racines dans une terre sèche, se développe très rapidement.
Le mildiou s’attaque aussi aux raisins, à certaines variétés de pommiers, aux cucurbitacées, poires, fraises, tomates et autres cultures en serre.

Traitement : Eliminez les branches touchées. Enlevez également les feuilles qui recouvrent le sol. Renseignez-vous en magasin pour acheter le produit fongicide adapté. Taillez les rosiers afin qu’ils ne soient pas trop proches. Une forme ouverte favorise la circulation de l’air, ce qui favorise le séchage des feuilles.
(Foto: bayer)

Faux mildiou

Diagnostic : Maladie comparable au vrai mildiou. On aperçoit derrière la feuille une couche duveteuse et au-dessus de la feuille des taches brunâtres ou pourpres. Les feuilles se flétrissent, baissent la tête et finissent par tomber. La maladie atteint également les boutons qui s’ouvrent mal. Ce champignon apparaît généralement après de longues périodes de pluie. Il peut également toucher les oignons, l’ail, le poireau, les échalotes, les pois, la rhubarbe, les choux et certaines plantes annuelles.

Traitement: Traiter les rosiers avec un produit fongicide et couper les parties atteintes par la maladie.

Rouille

Diagnostic : Les feuilles se couvrent de taches jaunes. A l’arrière de la feuille, on aperçoit aussi des petites taches orange qui se développent en pustules de couleur rouille. Il arrive que la rouille atteigne la tige de la plante (taches orange). Touche surtout les rosiers mal entretenus dans une terre sèche. Les feuilles finissent par tomber. La rouille peut entraîner la mort du rosier et atteint de plus en plus de plantes.

Traitement : Enlevez les parties atteintes. Enlevez également les feuilles malades qui se trouvent au sol. Sinon, le vent risque de disperser les spores, ce qui peut contaminer d’autres rosiers. Demandez en magasin quel produit utiliser, généralement à base de soufre. Les arbustes fort malades doivent être enlevés.
(Foto: bayer)

Pucerons

Diagnostic : Les pucerons apparaissent sur les rosiers très tôt au printemps. Amateurs de sève, ces insectes verts d’environ 3mm adorent les jeunes pousses et bourgeons. Les feuilles se recroquevillent ou se développent mal. Les pucerons retardent aussi la croissance. Ils laissent également une substance collante derrière eux.

Traitement : Il existe en magasin divers produits à pulvériser. Les pucerons ont des ennemis naturels comme les coccinelles, coléoptères, lépidoptères. Vous pouvez également placer à proximité des rosiers des plantes qui font fuir les pucerons comme la lavande ou l’aneth.
(Foto: Bayer)

Chenilles

Diagnostic : De nombreuses chenilles mangent les feuilles et parfois même les fleurs des rosiers. Selon l’espèce, ces chenilles sont vertes, jaunes, brunes ou ont des lignes ou des taches sur leur corps. Elles ont quelques centimètres.

Traitement : Il existe des produits chimiques. Une solution plus écologique mais aussi plus laborieuse consiste à les éliminer une par une à la main le soir.

Tenthrèdes

Diagnostic : la tenthrède attaque malheureusement souvent les rosiers. Ce sont les larves de la tenthrède, qui ressemble à une mouche, qui causent les dégâts. Ces petites bêtes, pas plus grandes qu’une millimètre, se fixent à l’arrière des feuilles qui se couvrent de lignes brunes et blanches. Dans les cas les plus graves, seul les nervures des feuilles restent.

Traitement: Il existe aussi en magasin des produits chimiques qu’il faut pulvériser sur les rosiers en été.
(Foto: Bayer)

Ce tutoriel figure dans le dossier