tutoriel

Comment aménager une terrasse en pierre naturelle ?

Une terrasse en pierres naturelles donne un look rustique au jardin. L’aménagement de ce genre de terrasse se déroule en quatre étapes: préparation du sol, fondations, pose de la chape, pose des pierres et jointoiement.

1. Préparation du sol

Réfléchissez bien à l’endroit où vous voulez aménager une terrasse. Ombre ou soleil? Vous aimez que la terrasse soit pratique et jouxte la maison ou vous imaginez davantage un petit coin détente au fond du jardin? Pour y installer deux chaises longues, une surface d’environ 3 x 3 m suffit. Si l’idée est en revanche d’y installer une table et des chaises, il faut compter environ 2 m de plus que la table en longueur et en largeur. Une terrasse qui jouxte le gazon offrira plus d’espace pour recevoir beaucoup de monde.

étape 1

Délimitez la surface avec de petits piquets et un fil tendeur.

étape 2

Supprimez toutes les inégalités et les mauvaises herbes.

étape 3

Creusez le sol sur une profondeur de 40 cm environ.Veillez à respecter un léger dénivelé, pour l’évacuation de l’eau. Idéalement, la pente doit être de 1,5 cm par mètre. Pour creuser de manière homogène, aidez-vous éventuellement d’un fil tendeur.

étape 4

Creusez également la tranchée pour la bordure. Pour déterminer sa profondeur, tenez compte de la hauteur de la bordure et d’un lit de pose de 5 cm (en fonction du sous-sol).

2. Fondations

Il est toujours important de bien préparer les fondations pour éviter l’affaissement des dalles. Les travaux de fondation consistent à consolider le sous-sol, à placer une couche de pose et à réaliser des joints de dilatation:

Consolidation du sous-sol

étape 5

Posez une toile géotextile dans le fond, en veillant à ce que les bandes se chevauchent d’au moins 15 cm. Coupez-la à mesure à l’aide d’un cutter.

étape 6

Si le sol n’est pas stable, consolidez-le avec 20 cm de granulats concassés 0/20 ou de gravats de béton 0/40.

étape 7

Tassez cette couche au moyen d’une plaque vibrante.

étape 8

Épandez par-dessus une couche de 15 cm de sable stabilisé (mélange de sable grossier 0/4 et de ciment 150 kg/m³).

étape 9

Égalisez avec une règle de plâtrier ou une planche en enfonçant deux profilés en aluminium au niveau souhaité dans le sable stabilisé. Posez la règle ou la planche sur les deux profilés et tirez-la vers vous. Éliminez le sable stabilisé excédentaire. Travaillez de cette manière pour toute la terrasse, en respectant une pente de 1,5 cm.

étape 10

Tassez le sable stabilisé avec une plaque vibrante. Les fondations s’affaisseront de quelques centimètres. Après avoir passé la plaque vibrante, vérifiez si la pente est respectée.

Attention

Veillez à ce que les dalles n’arrivent jamais plus haut que le rejet d’eau de la maison!

Réalisation de la couche de pose

Avant de poser les dalles en pierre naturelle, réalisez une bonne couche de pose:

étape 11

Épandez sur la couche damée une nouvelle couche de sable stabilisé de 5 cm d’épaisseur (sable de Rhin lavé 0/4 et ciment gris) Pour une pierre naturelle sensible aux taches, utilisez du ciment blanc.

étape 12

Égalisez avec une règle de plâtrier ou une planche en enfonçant deux profilés en aluminium au niveau souhaité dans le sable stabilisé. Posez la règle ou la planche sur les deux profilés et tirez-la vers vous. Éliminez le sable stabilisé excédentaire. Travaillez de cette manière pour toute la terrasse, en respectant une pente de 1,5 cm. À ce stade, il ne faut donc pas passer la plaque vibrante.

Les joints de dilatation, destinés à éviter les fissures dans les dalles, se placent à différents endroits entre les dalles. Le risque de fissure est plus important lorsque les températures sont élevées ou les écarts de température, importants. Si la terrasse est ensoleillée et réalisée en dalles foncées, placez un joint de dilatation par surface de 25 m2 ou par longueur de 5 m. Si les dalles sont claires, placez-en un par surface de 36 m2 ou par longueur de 8 m.

étape 13

Prévoyez des joints de dilatation à différents endroits de la terrasse.

étape 14

Placez-les à travers la couche de pose et le mortier.

3. Pose des dalles

étape 15

Tirez un cordeau d’un bord à l’autre de la terrasse, à la hauteur finale souhaitée. De cette façon, les dalles seront à la bonne hauteur. Fixez-le aux piquets déjà en place ou plantez de nouveaux piquets à côté de la terrasse.

étape 16

Réalisez un lit de mortier (prêt à l’emploi ou préparé vous-même) ou de colle pour pierre naturelle. Préparez le mortier vous-même avec du sable de Rhin lavé 0/2, du ciment blanc CEM l 42,5 et 300 kg ciment/m³). Cette préparation suffit pour une couche de 1,5 à 3 cm d’épaisseur. Le lit de colle peut simplement être posé sur le lit de sable ciment.

étape 17

Posez les dalles dans le mortier ou collez-les avec de la colle pour pierre naturelle.

étape 18

Commencez la pose en partant du bord de la terrasse. Respectez un écartement de 4 à 8 mm entre les dalles.

étape 19

(Travaillez du bord vers l’intérieur, selon le motif de pose choisi.)

étape 20

Martelez légèrement sur chaque dalle avec un maillet en caoutchouc.

4. Finition: jointoiement des dalles

Jointoyez les dalles avec du mortier de jointoiement (même composition que le mortier) ou du mortier prêt à l’emploi pour pierre naturelle.

étape 21

Épandez le mortier sur les dalles.

étape 22

Répartissez-le dans tous les joints avec un balai ou une raclette.

étape 23

Nettoyez les dalles avec une brosse ou une éponge.

étape 24

Laissez sécher 24 heures environ.

Dalle de béton?

Vous travaillez sur une dalle de béton? Dans ce cas, il faudra prévoir nécessairement une natte de drainage nopée ou une natte de drainage "ultra". Cette natte se place sur la dalle et sous la chape drainante. N’oubliez pas de prévoir l’évacuation de l’eau. La dalle de béton n’a pas de pente? Posez les dalles sur des plots:

Poser de la pierre naturelle sur des plots pour dalle

Dans le cas d’une pose sur plots, il ne faut ni chape ni colle. Par ailleurs, comme les joints sont ouverts, le risque de fissure est moindre et les dalles sont réutilisables. Différents formats de plots sont disponibles. La quantité de plots nécessaires dépend du format et de l’épaisseur des dalles:

Dalles en granit

Prévoyez quatre plots par dalle en granit inférieure à 60 x 60 cm et de minimum 3 cm d’épaisseur. Pour des dalles en granit de 60 x 60 cm et de minimum 3 cm d’épaisseur, prévoyez cinq plots.

Pierre bleue

Prévoyez quatre plots par dalle en pierre bleue inférieure à 60 x 60 cm et de minimum 3 cm d’épaisseur. Pour des dalles en pierre bleue de 60 x 60 cm et de minimum 4 cm d’épaisseur, prévoyez cinq plots.

Calculez vous-même le nombre de plots nécessaires en effectuant le calcul suivant:

Nombre de dalles sur la longueur x nombre de dalles sur la largeur + nombre de dalles sur la longueur + nombre de dalles sur la largeur + 1 (supplémentaire) = nombre de plots nécessaires. Par exemple, pour cinq dalles sur la longueur et cinq sur la largeur = 5 x 5 = 25 + 5 (dalles sur la longueur) + 5 (dalles sur la largeur) = 35 + 1 (supplémentaire) = 36.

Conseils bricolage

terras hout
Comment poser une terrasse en bois ? tutoriel
Tutorial - Jardin - Comment aménager une terrasse en dalles de béton ? - Thumbnail
Comment aménager une terrasse en dalles de béton ? tutoriel
Ce tutoriel figure dans le dossier