tutoriel

Comment installer un car-port ?

Un car-port permet de stationner son véhicule à l’abri et en sécurité. Il en existe plusieurs modèles à monter soi-même. Choisissez celui qui correspond à vos besoins. La méthode de pose est identique pour la plupart des modèles.

Permis
Attention: si votre car-port fait plus de 40 m² de superficie et plus de 3,5 m de haut ou si vos annexes isolées (car-port, garage, serre, abri de jardin, etc.) totalisent 40 m2, vous devrez demander un permis. Dans les zones où l’espace est une problématique sensible, les zones de rive ou sur 5 m de large le long des cours d’eau, l’installation d’un car-port est strictement réglementée. Vous avez des doutes? Renseignez-vous auprès de votre commune pour voir si vous devez demander un permis.

1. Préparation du sol en vue de l’installation d’un car-port

Les car-ports sont réalisés en bois dur (par ex. en teck) ou traité (par ex. en pin). Il est préférable de ne pas utiliser des bois tendres non traités, à moins de les traiter préalablement avec un fongicide ou une lasure. Optez pour une construction robuste, avec des poteaux de minimum 9 x 12 cm d’épaisseur.

Réfléchissez à l’emplacement du car-port. Pensez également à sa hauteur. Attention: si vous avez prévu de poser un revêtement sur le sol, tenez compte de son épaisseur pour déterminer la hauteur finale de votre car-port.

Délimitez l’espace au moyen de piquets et de corde. Faites en sorte que l’emplacement choisi soit propre et plat. Vérifiez l’horizontalité du sol.

Vous voulez installer l’électricité ou l’éclairage? Dans ce cas, posez les câbles enterrés avant d’installer le car-port.

2. Fondations

Vous envisagez d’installer un car-port ou un auvent sur un revêtement dur? Dans ce cas, le revêtement servira de fondation. Fixez les supports de poteaux dans le sol au moyen de vis et boulons d’ancrage en acier inoxydable. Utilisez une perceuse munie d’une mèche à béton. S’il n’y a pas de revêtement de sol, procédez comme suit:

  • Creusez une tranchée de minimum 25 cm de large et 35 cm de profondeur (selon la taille des poteaux). Tenez compte de l’épaisseur du revêtement que vous comptez poser sur le sol. Veillez à ce que les fondations du car-port soient toujours plus bas que le sol.
  • Posez le coffrage (planches en bois ou matériau synthétique) le long de la tranchée.
  • Renforcez-le éventuellement avec de petits piquets en bois imprégné.
  • Si nécessaire, posez une membrane sur le sol pour que le béton ne se mélange pas à la terre.
  • Coulez le béton dans la tranchée.
  • Posez les ancrages aux angles des fondations en béton. C’est là que vous poserez plus tard les premiers profils. Ces ancrages renforcent la construction. Veillez à ce que les points d’ancrage se trouvent au bon endroit dans le béton coulé.
  • Martelez la périphérie du coffrage pour éliminer les poches d’air du béton encore liquide.
  • Lissez le béton à la truelle, vérifiez son horizontalité et laissez-le durcir quelques jours. Si vous utilisez du béton prêt à l’emploi, respectez le temps de séchage figurant sur l’emballage.
  • Retirez le coffrage en bois lorsque le béton a totalement durci. Les coffrages en matériau synthétique ne doivent pas être retirés.

3. Montage du car-port

  • Fixez les profils de démarrage sur les points d’ancrage.
  • Chaque emballage contient des instructions de montage. Suivez-les scrupuleusement.
  • Vous avez le choix entre plusieurs matériaux pour la couverture du toit. S’ils ne sont pas fournis, achetez-les séparément. Vous pouvez par exemple opter pour de l’osier, des tuiles, des shingles, etc.
  • Des encoches sont souvent prévues au sommet des poteaux pour y insérer les traverses. Fixez-les au moyen des boulons fournis.
  • Vissez ensuite les chevrons/poutres sur les traverses de manière à créer une sorte de grille sur laquelle vous pourrez fixer les planches de rive.
  • Reliez les planches de rive avec les connecteurs fournis.
  • Vissez l’extrémité de toutes les planches de rive, sauf celles du côté de l’écoulement d’eau.
  • À l’aide d’un niveau à bulle, vérifiez régulièrement l’horizontalité de la construction.
  • Vissez les planches de rive partout où elles sont en contact avec les chevrons.
  • Fixez les éléments de couverture de la toiture au moyen des vis fournies. Les éléments de couverture doivent se chevaucher. Attention: portez des gants pour ne pas vous couper.
Bien à savoir

Pour garantir un bon écoulement de l’eau de pluie, fixez les vis des éléments de couverture du toit le plus haut possible.

4. Parachèvement: mise en place des décharges

étape 1

Fixez la gouttière sur toit à l’aide des étriers.

étape 2

Prévoyez une pente d’écoulement suffisante. Fixez le premier étrier juste en dessous de la toiture, et les étriers suivants chaque fois un peu plus bas. Idéalement, la pente doit être de 1 cm par mètre. Vérifiez à l’aide d’un niveau.

étape 3

Placez la descente d’eau de pluie dans le trou prévu à cet effet, ou percez la gouttière à l’endroit souhaité à l’aide d’une scie à cloche.

étape 4

Vissez une crépine (en principe fournie) dans le trou et posez la gouttière dans les étriers. Repliez les étriers sur le bord de la gouttière.

étape 5

Mesurez la longueur prévue de la descente d’eau et coupez-la avec une scie égoïne.

étape 6

Utilisez de la colle pour PVC pour fixer le coude reliant la gouttière et la descente.

étape 7

Fixez la descente sur un des poteaux au moyen d’étriers et vérifiez que le coude reste bien raccordé à la gouttière.

étape 8

Enfin, vissez la dernière planche de rive de la gouttière.

Conseils bricolage

8865638580254
Comment aménager un accès en clinkers ? tutoriel
8866316353566
Comment installer un abri de jardin ? tutoriel
8866316222494
Comment installer une pergola ? tutoriel
Ce tutoriel figure dans le dossier