tutoriel

Comment poser du calfeutrage sur les portes et fenêtres ?

Une majeure partie de la chaleur présente dans une maison s’échappe par les fissures et les interstices. Quelle hérésie ! Grâce à des joints isolants, vous pouvez déjà réduire votre consommation énergétique, à condition bien entendu que vous les placiez correctement. Cette tâche simple ne devrait pas poser de problème.

1. Déterminer l’emplacement

Ne soyez pas trop ambitieux : vouloir subitement boucher le moindre interstice sous les portes intérieures est déconseillé. N’y touchez pas car ces espaces permettent bonne circulation de l’air dans toute la maison. La ventilation est d’autant plus importante dans une habitation correctement isolée.

Placez les joints isolants sur les portes extérieures mais aussi sur les portes menant à des pièces non chauffées telles que le garage ou la buanderie. Les joints et interstices des fenêtres sont également source de courants d’air.

En passant votre main ou la flamme d’un briquet en face des interstices, vous pourrez aisément identifier l’origine d’un courant d’air.

2. Choisir le matériel

Il est encore plus important que toutes les fissures soient colmatées, peu importe le matériel utilisé. Néanmoins, voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Pour les portes et fenêtres, optez pour un matériau autocollant flexible ou des joints isolants équipés ou non d’une brosse.

  • Pour colmater les fissures des parties immobiles telles que le sol ou la toiture, utilisez de la mousse, du mastic, de la laine de verre ou laine de roche ou des joints isolants plus durs.

  • Au bas des portes, vous pouvez placer des joints munis d’une brosse.

  • Vous trouverez dans le commerce des joints en silicone, caoutchouc ou mousse à fixer contre la battée ou le chambranle. Les joints en silicone sont transparents et très résistants (10 ans). Le caoutchouc a une durée de vie plus limitée (8 ans) mais il est disponible dans une plus large gamme d’épaisseurs différentes que la silicone. Les joints en mousse durent le moins longtemps (quelques années) mais coûtent aussi moins cher.

  • Sachez que les joints pour le chambranle ou la battée présentent des formes différentes. Ils sont disponibles avec des profils en D, E ou P et ont la forme de la lettre. Le D se compose d’un renflement comprimable grâce à un cousin d’air, le E est principalement utilisé en raison de ses petites rainures et le P pour combler une cavité avec un très fin interstice.

3. Mesurer

Déterminez de quelle manière vous devez placer les joints munis ou non d’une brosse. Aucune fissure ne peut être visible lorsque la porte ou la fenêtre est fermée.
Mesurez la largeur et la longueur de la porte ou de la fenêtre.

4. Placer les joints isolants

  • Sciez ou découpez le joint isolant selon la taille souhaitée.

  • La plupart des joints sont autocollants et s’appliquent facilement. Lors du placement du matériau, assurez-vous que la porte ou la fenêtre est sèche et propre. Nettoyez les fissures à l’aide d’un détergent et laissez sécher. Enlevez progressivement le film de protection et collez le joint. Exercez une pression ferme et vérifiez que la porte ou la fenêtre s’ouvre et se referme sans problème.

  • Une autre possibilité consiste à placer les joints sans les mesurer et découper ensuite les excédents à l’aide d’un cutter.

  • Les joints brosse sont munis de trous préforés. Assurez-vous qu’un trou pour vis se trouve aux extrémités. Dans le cas contraire, forez-en un. Vous pourrez ainsi les fixer parfaitement à chaque extrémité. Vissez le joint brosse au bas de la porte.

  • Consultez l’emballage pour savoir comment placer les joints.

  • Si vous travaillez avec de la silicone ou de la mousse, attendez que le produit soit entièrement sec avant de le toucher afin d’éviter tout risque d’irritation.

  • Vous pouvez bien entendu réduire davantage votre consommation d’énergie en isolant les murs, la toiture et le sol de votre habitation et de cette manière en améliorer le confort.

  • Vous pouvez aussi placer des joints au niveau de la battée. Ces joints en caoutchouc ou en mousse sont disponibles dans diverses épaisseurs comprises entre 1 et 5 mm.

Matériel nécessaire

Matériaux (2)
Outillage (3)

Conseils bricolage

Tutorial - Isolement - Comment isoler le vide sanitaire ? - Thumbnail
Comment isoler le vide sanitaire ? tutoriel
Tutorial - Isolement - Comment isoler le grenier ? - Thumbnail
Comment isoler le grenier ? tutoriel
Tutorial - Isolement - Comment isoler la toiture ? - Thumbnail
Comment isoler la toiture ? tutoriel
Ce tutoriel figure dans le dossier