tutoriel

Comment composter?

Composter ses déchets procure une grande satisfaction. En plus d’offrir une bonne source de nutriments aux plantes de votre jardin, le compostage permet de faire l’impasse sur la collecte des déchets organiques. En à peine six mois, vous disposerez déjà d’un riche compost!

Pourquoi composter?

Chaque fois que vous taillez vos plantes et vos arbustes, vous appauvrissez votre jardin. Vous pouvez bien sûr compenser cela par l’ajout de compost acheté dans le commerce, mais utiliser votre propre compost vous procurera une satisfaction bien plus grande. En compostant, vous restituez à votre jardin une précieuse nourriture. Des milliards d’organismes tels que moisissures, petits coléoptères et vers transforment les déchets organiques en engrais. Le compost active la vie du sol, produit un humus nutritif et améliore la structure du sol.

Réaliser un compost

Si vous voulez composter vos déchets, vous pouvez réaliser vous-même un compost dans le jardin. Voici comment procéder:

  • Placez le compost en contact direct avec la terre, pour que les organismes vivant dans le sol puissent y accéder. Choisissez un emplacement à l’ombre et à l’abri du vent.

  • La quasi-totalité des déchets organiques du jardin et de la maison sont compostables: déchets de tonte, feuilles, déchets de taille, restes de fruits et de légumes non traités, marc de café et coquilles d’œufs. Ne peuvent pas aller au compost: légumes cuits, litière pour chat, mauvaises herbes en fleurs (à cause des graines), pain, croûtes de fromage, os et dosettes de café.

  • Le compost doit s’élaborer en alternant des couches de matériaux fins, grossiers, secs et mouillés. En hiver, gardez à part les déchets de taille secs et plus gros pour l’été, lorsqu’il y a essentiellement des déchets frais. Hachez d’abord les déchets plus volumineux dans un broyeur pour qu’ils soient transformés plus rapidement. Tous les dix centimètres environ, épandez un peu de chaux sur le compost. Si vous pouvez en obtenir, le crottin de cheval est excellent aussi.

  • Faites votre compost sur un ou deux mètres de large et un mètre de haut environ. Vous pouvez éventuellement l’entourer d’un treillis pour garder le tas en place. Veillez à ce qu’il soit plus large à la base qu’au sommet, de manière à ce que l’eau puisse s’écouler aisément. Couvrez-le éventuellement avec un carton. Votre compost ne doit pas être trop sec non plus. Si les matières se décomposent, il faut ajouter un peu d’eau.

Astuce !

Pour accélérer le processus, mélangez le compost déjà décomposé avec les déchets verts.

Fini de composter?

Au bout de trois ou quatre semaines, retournez le tas pour l’aérer. Sur un an, il faut retourner le compost à peu près trois fois. Au bout de six mois, il est prêt à être réparti dans les parterres. Vous pouvez d’abord le tamiser pour n’intégrer dans votre jardin que le compost parfaitement assimilable. Vous pourrez avantageusement remettre au compost les éléments les plus gros, qui sont déjà colonisés par des organismes. Ne laissez pas trop vieillir votre compost. Il risquerait de s’assécher et de perdre en qualité. Un bon compost ne sent pas mauvais. Son odeur rappelle celle de l’humus des bois.

Composter dans un petit jardin

Si vous voulez faire un compost mais n’avez pas beaucoup de place au jardin, utilisez un tonneau, un silo ou un seau à compost.

Découvrez les composteurs

Conseils bricolage

Tutorial - Jardin - Comment améliorer la terre de son jardin ? - Thumbnail
Comment améliorer la terre de son jardin ? tutoriel
8963442147358
Amender avec de l’engrais bleu tutoriel
8963444080670
Amender avec de l’engrais rose tutoriel